Diplômée de l’Institut Supérieur d’Architecture Victor Horta de Bruxelles (Belgique), Hayatte Abderahim Ndiaye est la Première femme tchadienne architecte

Avec 13 années d’expérience professionnelle à son actif, Madame Ndiaye vient d’être élue présidente de l’Ordre National des Architectes du Tchad (ONAT) à l’issue d’une Assemblée générale élective tenue ce 6 juillet 2019 au CEFOD.

La nouvelle présidente de l’ONAT défend une architecture durable et adaptées aux réalités climatiques et environnementales de nos pays. Elle est à l’initiative de la Première Journée de l’habitat durable au Sahel organisée en avril 2018 en partenariat avec l’ambassade de France au Tchad.

Hayatte Abderahim Ndiaye qui explique tenir sa poigne de son père et sa rigueur de sa mère, entend réorganiser et développer le métier d’architecte au Tchad et compte amorcer son intégration continentale et internationale, en établissant des liens avec l’Union des Architectes d’Afrique (UAA) et l’Union Internationale des Architectes (UIA). Hayatte explique que ce 6 juillet 2019 est une journée historique pour les femmes architectes qui font encore figure de specimen rare dans le métier à travers tout le Sahel. Notons que Madame Ndiaye est la seule femme de l’exécutif nouvellement élu de l’ONAT qui compte en tout 7 membres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *